Beyrouth, des cendres à la colère, une histoire du Liban

"Beyrouth, des cendres à la colère, une histoire du Liban" est un projet photographique réalisé au Liban durant les deux mois qui ont suivi l'explosion du port de Beyrouth le 4 Aout 2020. Composé de 54 photographies réparties en 3 chapitres, mêlant photos en noir et blanc argentiques et photos couleur numériques, ce récit nous plonge au coeur d'une ville meurtri et d'un peuple blessé, qui dans la douleur a toujours su trouver la force de s'entraider et de se relever.

 

Introduction  : 

 

Beyrouth. 17 Août 2020. C’est au milieu d’une ville à moitié en ruines que je reviens au Liban. 5 ans sont passés depuis ma dernière venue et moins de deux semaines depuis cette explosion dont les images diffusées sur internet ne faisaient que me hanter. Beyrouth, ma bien aimée Beyrouth était en ruines et, avec elle, un peuple tout entier était à genoux. Le cœur lourd et les yeux tristes, j’ai figé alors à travers mes photos ce décor dans lequel l’humain n’était plus, où l’espoir et la vie s’étaient envolés en l’espace de quelques secondes, ne laissant que silence et désolation.

 

Beyrouth. 17 Octobre 2020. C’est au milieu d’une place des Martyrs bien trop clairsemée que je m’apprête à quitter le Liban. En ce jour anniversaire d’une révolution qui a vu le jour un an auparavant, j’immortalise une dernière fois en images la colère de ce peuple avant de rentrer en France. Cette colère que j’ai eu l’occasion de suivre pendant deux mois, portée à bout de bras par un peuple essoufflé, étouffé, esseulé. Cette colère qui ne datait pas d’hier, qui se taisait depuis de nombreuses années et qui avait ressurgi un jour d’octobre 2019.

 

Entre la tristesse des premiers jours et la colère du dernier, c’est un autre Liban que j’ai pu voir. un Liban fait d’entraides, de générosité, de solidarité, de respect pour son voisin et d’amour pour son prochain. un Liban dont les jeunes d’aujourd’hui seront les acteurs de demain. À travers ces personnes, j’ai voulu montrer ce que le Liban a de plus beau en lui, cette force intérieure qui lui permet, années après années, guerres après guerres, blessures après blessures, d’être toujours en vie.

 

Des cendres à la colère. Telle est l’histoire du Liban d’aujourd’hui, telle est l’histoire que je vous raconte à travers ces quelques photos. Celle d’un pays, de mon pays, meurtri en plein coeur. Celle d’un peuple, de mon peuple, en colère. un peuple si riche humainement mais abandonné à son propre sort. L’histoire d’hommes et de femmes de religions différentes mais dont la souffrance est commune. L’histoire d’un pays bien trop souvent blessé, dont les cicatrices du passé ne sont toujours pas refermées et qui voit son avenir s’assombrir et lui échapper de jour en jour. Ce pays hanté par un passé sanglant qui ne le lâche pas, en quête d’un futur paisible qui ne se montre pas.

Beyrouth, des cendres à la colère, une histoire du Liban

35,00 €Prix
  • Nombre de pages : 72

    Nombre de photos : 54

    Dimensions : 59,4 x 21cm

    Poids : 350g